Histoire du groupe


Vattenfall a parcouru un long chemin depuis ses débuts en Suède, il y a plus d’un siècle.

  • 1909-1992 Une entreprise d’énergie aux multiples facettes
  • 1992–1996 Libéralisation du marché
  • 1997–2011 Expansion internationale, le climat en ligne de mire
1909 La restructuration du canal et de la centrale hydroélectrique de Trollhättan pour les intégrer au réseau de distribution suédois marque la naissance de Vattenfall. L’état suédois avait acheté les droits d’exploitation de l’eau du Trollhättan quelques années auparavant et s’est alors engagé activement à développer cette technologie émergente de production d’électricité.
1909-1916 Les premières centrales hydroélectriques de grande envergure (Olidan, Porjus et Alvkarleby) sont construites. 
1951 La centrale hydroélectrique Harspranget est inaugurée, il s’agit de la plus grande centrale au monde à de nombreux niveaux. Cette même année, la première ligne de transport d’énergie de 400 kV mondiale est mise en service ; elle s’étend du nord au centre de la Suède, du Norrland à Hallsberg.


Harspranget


Ringhals


Ringhals (réacteur)

1952 Le réseau électrique national suédois ne fait plus qu’un.1954 VATTENFALL met en service la première ligne commerciale de courant continu à haute tension au monde ; elle se situe entre le continent et l’île de Gotland.

1975-1976 Les deux premiers réacteurs nucléaires de VATTENFALL, Ringhals 1 et 2, sont mis en service. Pendant les années 1970 et 1980, 12 réacteurs sont construits dans toute la Suède ; sept d’entre eux appartiennent à Vattenfall.

1992 VATTENFALL se privatise et devient la société à responsabilité limitée Vattenfall AB. La responsabilité du réseau national (réseau à haute tension suédois) revient à une nouvelle autorité publique, Svenska Kraftnat.

1995 Le conseil d’administration de VATTENFALL établit une nouvelle stratégie de croissance internationale pour VATTENFALL.

1996 Le marché de l’électricité suédois est dérégulé. Le réseau électrique est officiellement séparé de la production et de la vente d’électricité.

1996 L’expansion internationale de VATTENFALL commence en 1996 avec l’acquisition de Hameen Sahko, société de distribution électrique finlandaise. Un représentant local ouvre à Hambourg et VATTENFALL se développe sur le marché allemand avec la coentreprise VASA Energy.

1998 Le marché de l’électricité allemand est dérégulé en avril.

1999 VATTENFALL accepte d’acheter 25,1 % des part de HEW de la ville de Hambourg, la cession de 25,1 % supplémentaires étant éventuelle. Le réacteur nucléaire Barseback 1 est démantelé suite à une décision du parlement suédois.


                            Siège HEW à Hamburg (© Ajepbah)


2000 En janvier, VATTENFALL acquiert 55 % de la société de production d’électricité polonaise EW à Varsovie. En août, un accord est signé avec E.ON : VATTENFALL devient actionnaire majoritaire de la société d’énergie berlinoise Bewag. Cependant, la transaction est bloquée par la société américaine Southern Energy (désormais sous le nom de Mirant).

2001 En février, VATTENFALL acquiert 32 % du capital de la société de distribution polonaise GZE. En mai, VATTENFALL devient l’un des participants majoritaires de HEW après l’achat d’actions détenues par E.ON et Sydkraft. Ce même mois, HEW acquiert le producteur d’électricité VEAG, qui possède également le réseau électrique est-allemand, et le producteur de lignite LAUBAG.


Bewag (Berlin)


VEAG (Schwarze Pumpe)


LAUBAG (Lignite)

2002 En janvier, VATTENFALL acquiert la totalité des parts de Mirant dans Bewag. Les diverses acquisitions de VATTENFALL en Allemagne sont rassemblées sous le nom de VATTENFALL Europe AG, établi officiellement en août après la fusion de HEW et VEAG, LAUBAG étant inclus. VATTENFALL devient ainsi le troisième plus grand producteur d’électricité allemand.

2003 En janvier/février, Bewag fusionne avec VATTENFALL Europe AG. VATTENFALL accroît sa participation dans les sociétés polonaises EW (70 %) et GZE (54 %).2005 En avril, VATTENFALL acquiert 35,3 % de la société danoise Elsam A/S. Le réacteur nucléaire Barseback 2 ferme le 31 mai. En août, VATTENFALL annonce qu’il possède plus de 95 % du capital de VATTENFALL Europe AG et entame le rachat obligatoire des parts des actionnaires minoritaires.

2006 Le 1er janvier, les marques allemandes locales HEW et Bewag et les marques polonaises EW et GZE sont remplacées par la marque VATTENFALL. La participation de VATTENFALL dans ces deux sociétés polonaises passe à 75 %. Le 1er juillet, certains actifs de cogénération et d’énergie éolienne danois sont achetés à la société danoise DONG en échange de parts dans Elsam A/S et I/S Avedore 2. La construction d’une centrale pilote de captage et de stockage du carbone (CSC) débute à Schwarze Pumpe. 2007 Le parc éolien Lillgrund et ses 48 éoliennes sont mis en service ; ils fournissent de l’électricité dès la fin de l’année.


Centrale de Boxberg


Éolienne Vattenfall


Construction d’un parc Offshore

2008 À l’automne, VATTENFALL annonce son orientation stratégique : produire de l’électricité propre. Cela résume également la perspective climatique de VATTENFALL : atteindre une empreinte climatique neutre d’ici 2050. En septembre, la première centrale pilote CSC mondiale reposant sur la technologie oxyfuel est inaugurée en Allemagne. À l’automne, VATTENFALL acquiert plusieurs sociétés éoliennes au Royaume-Uni : AMEC Wind Energy Ltd, Eclipse Energy UK Plc et Thanet Offshore Wind Ltd, plus grand parc éolien offshore du Royaume-Uni sur le point d’être construit.

2009 Le 1er juillet, VATTENFALL acquiert 49 % de la société d’énergie néerlandaise N.V. Nuon Energy qui compte environ 6 000 employés ; le groupe prend ainsi le contrôle opérationnel de la société. Les 51 % restants seront rachetés par VATTENFALL en trois fois dans un délai de cinq ans. VATTENFALL commence à collaborer avec des constructeurs automobiles (BMW et Volvo) pour le développement de voitures électriques et hybrides rechargeables. Le 100e anniversaire de VATTENFALL fut célébré en 2009 par une kyrielle d’activités externes et internes tout au long de l’année.


Véhicule basse consommation


Volvo hybride rechargeable


N.V. Nuon Energy


Voiture électriques


Parc éolien de Magnum


Arrêt des centrales nucléaires allemandes

2010 En mai, VATTENFALL vend 50Hertz Transmission GmbH, son réseau électrique haute tension allemand. En septembre, VATTENFALL annonce une nouvelle orientation stratégique et une nouvelle structure organisationnelle du groupe en fonction des secteurs d’activité qui remplacera l’ancienne structure organisée selon la géographie. En septembre, VATTENFALL inaugure également au Royaume-Uni Thanet, plus grand parc éolien offshore mondial.

2011 En 2011, suite à la décision prise par le parlement allemand le 30 juin de cesser l’activité de l’ensemble des 17 centrales nucléaires d’ici 2022 au plus tard, VATTENFALL a été contraint de revoir à la baisse la valeur comptable de ses deux sites nucléaires à Brunsbüttel et Krümmel et d’accroître ses provisions pour le démantèlement et le traitement du combustible nucléaire. Dans le cadre de la stratégie de VATTENFALL qui se concentre sur les actifs des principales activités, le groupe a procédé à un certain nombre de cessions au cours de l’année. Par exemple, il a cédé ses sites polonais, belges et une partie de ses sites finlandais.